Les domaines d’intervention


Plusieurs domaines s’imbriquent et influent les uns par rapport aux autres en matière de risques et de sécurisation RH. Par exemple, on ne peut pas traiter un risque lié au risques psycho-sociaux qui relève à minima du domaine du droit du travail (obligation de mettre en place et de réajuster le Document unique d’évaluation des risques) si on ne traite pas de la qualité relationnelle qui va relever notamment du domaine du management et/ou de la résolution de conflit.

Une stratégie de sécurisation RH, qui permet d’éviter les risques employeurs, nécessite donc de répondre aux obligations légales envers les salariés et l’organisation (base) et de travailler ses implications opérationnelles (fonctionnement) :